Cycles de vie humaine

Cycles de vie humaine

Les grands cycles planétaires d’une vie humaine

Cycles de vie humaineDu premier carré de Saturne (7 ans) à l’opposition de Neptune à lui-même (82 ans) en passant par la « pleine Lune d’Uranus » (42 ans) nous vivons tous les mêmes étapes de la Vie à travers les Grands cycles de vie humaine. Comment vivre au mieux ces périodes cruciales à travers la connaissance astrologique sans se priver des formidables leçons qu’ils nous prodiguent en tant que cycles de vie humaine?  Extrait choisi:

7 ans
C’est l’âge du premier carré évolutif de Saturne.
Par rapport à la marche des planètes dans le zodiaque, on peut distinguer le carré évolutif du carré involutif, comme le phénomène de la Lunaison avec son premier quartier et son dernier quartier. Entre les deux carrés,  il y a l’opposition mais  avant l’opposition, c’est le carré évolutif qui amène une dynamique de croissance dans les cycles de vie humaine. Passée  l’opposition, c’est le carré involutif avec une dynamique de décroissance, la planète perd sa force par rapport à elle-même.

Le Saturne natal a une coloration qui lui est propre: il est dans un signe et une maison, et au premier carré il va y avoir une réaction. Mais pendant qu’il fait ce carré à lui-même, il peut y avoir trois périodes dans le ciel : une période directe, une rétrogradation, et une nouvelle période directe.  C’est la même chose que pour un transit : le premier passage au premier carré va déterminer les prises de conscience ou un état d’âme (avec Saturne c’est souvent une étape de croissance) en rétrogradation c’est là que la prise de conscience se fait, cela devient concret et urgent à traiter, puis au troisième passage en direct, c’est la libération de l’énergie.  Le plus souvent, vers l’âge de 7 ans, les enfants ont mal aux jambes, aux bras, ce n’est pas très douloureux mais cela indique une poussée plus rapide des os à ce moment-là de la croissance. A 7 ans puis, plus tard, à 15 ans (opposition).

Avec le premier carré évolutif de Saturne, l’enfant est confronté à la société pour la première fois. Il quitte plus souvent le foyer familial et il se trouve confronté à la société avec l’école, aux fonctions et aux images archétypales de Saturne qui sont les lois et surtout les lois qui limitent: le professeur, le directeur, le surveillant général, le voisin âgé qui gronde l’enfant parce qu’il fait trop de bruit, etc. A l’image de Saturne, il doit apprendre les limites que la société lui impose.
Les deux planètes Jupiter et Saturne sont en parallèle. Avec Jupiter ce sont des lois qui permettent alors qu’avec Saturne, ce sont des lois qui limitent. L’alliance des deux permet de naviguer dans la vie parce qu’on sait où on va. Si on suit les lois qui limitent, on sait que l’on bénéficiera des bienfaits de Jupiter mais si on ne suit pas les lois qui limitent il faut savoir que l’on ne bénéficiera pas de la Providence de Jupiter.

Donc, au premier carré évolutif de Saturne, l’enfant grandit. Même si c’est un peu difficile car il a du mal à écouter, qu’il ne tient pas en place, mais si l’éducation est bien faite il grandit d’un coup, il commence à devenir responsable. A partir de 7 ans un enfant devrait être responsable de ses affaires, ranger sa chambre, faire ses devoirs. Il y a une confrontation à la société, à ses lois, mais à la mort aussi. L’interrogation des enfants face à la mort intervient généralement vers 6 – 7 ans, ils commencent à se poser des questions sur la vie et la mort et ils ont besoin que leur père leur en parle… avec connaissance et sagesse si possible.

Livret au format A4 d’une cinquantaine de pages, abondamment illustré.
 

Réglement par chèque ou par virement

Le commander sur Amazon.fr
 

Format pdf: 9 €
Version papier France 16 €
Version papier (autres pays) 19 €