Révolution solaire

Révolution solaire

Comment l’aborder sans s’y perdre

Révolution Solaire

révolution solaire  Extrait du livret sur le stage:
« Ma pratique de la Révolution solaire, c’est celle que j’expérimente depuis une vingtaine d’années, donc elle a “de la bouteille”, mais elle n’est pas non plus la panacée. Je sais qu’il existe d’autres techniques d’investigations de la Révolution solaire. A la pratique, vous verrez, vous le constaterez par vous-même, la méthode d’investigation que je préconise est avant tout claire et simple à appliquer.
Vous me connaissez tous un peu grâce à mes livres, mes livrets ou à mes articles, vous savez donc que je tiens toujours à rester simple et clair pour que les étudiants ne se perdent pas dans l’intellectualisme ou la technique à tout crin parce que, en astrologie, aucun problème : si l’on veut rentrer dans la technique ou l’intellect, il y a vraiment de quoi! Il y a même des auteurs qui sont très bons pour cela…
Maintenant il est vrai que l’on progresse sans cesse dans la technique de la Révolution solaire, on apprend sans cesse des choses nouvelles. Personnellement, j’ai la chance d’avoir des élèves qui émettent souvent des suggestions et des remarques. Dernièrement quelqu’un m’a demandé: “Lorsque l’ascendant de Révolution solaire tombe à quelques degrés de l’AS natal, quelle est la différence entre l’AS qui tombe en maison I et l’AS qui tombe en maison XII?”.
Effectivement, c’est très différent. Dans le premier cas, cet AS mettra en relief notre personnalité alors que dans le second l’accent sera mis sur la vie intérieure (en positif ou en négatif selon le reste de la Révolution solaire).
Une personne qui participe à ce stage aujourd’hui m’a envoyé un email avant de venir : “J’établis régulièrement des Révolution solaire pour des amis, des membres de ma famille et j’utilise la méthode que vous préconisez dans vos cours pour étudiants avancés que j’ai suivis en 2001, qui est simple et efficace. Je complète la Révolution solaire par l’analyse de la lune progressée en maisons, signes et cadrans (§.Ruperti) et par celle des principaux transits des transpersonnelles, nœuds lunaires, lune noire sur les planètes personnelles du thème”. Et voici sa question :
“Toutefois, je m’interroge de plus en plus, pour les transpersonnelles, sur la nécessité de privilégier leur position en maison de RS ou en maison du natal. Ruperti comme Arroyo ont beaucoup écrit sur ces transits en maisons natales, avec pertinence me semble-t-il. Il peut y avoir contradiction par exemple entre un Pluton en maison XII de la RS mais qui transite la maison III natale, quelle priorité lui accorder ?”révolution solaire
Effectivement, on ne peut dissocier la position des planètes de leur position dans le natal. Le natal, c’est la référence de base, et la RS (avec les transits majeurs) c’est la vie de ce natal durant une année, la façon dont il évolue. Et ceci en gardant à l’esprit que tout dépend de la façon dont le natif va appréhender ces changements. Encore une fois, tout dépend des capacités d’évolution de l’individu. Dans le cas que vous citez, Pluton transite certainement la maison III natale depuis plusieurs années, vue la lenteur de sa course dans le Zodiaque, aussi c’est dans le domaine de sa III natale que le natif éprouvera des difficultés, des peurs ou des angoisses, vous comprenez?
Vous voyez, il y a de quoi discuter, ouvrir le débat et même le prolonger… » révolution solaire

Au sommaire :
Les points les plus importants de la RS – Que privilégier dans l’analyse – Analyse des AS et des MC de RS par rapport aux maisons natales – Relation avec les transits et progressions.

Livret au format A4 d’une cinquantaine de pages, abondamment illustré.
 

Réglement par chèque ou par virement

Le commander sur Amazon.fr
 

Format pdf: 9 €
Version papier France 16 €
Version papier (autres pays) 19 €

Une autre approche de la Révolution solaire par Akali